이오네스코 연극에 나타난 권력의 형상화*

Title
이오네스코 연극에 나타난 권력의 형상화*
Other Titles
La figuration du pouvoir dans le théâtre de Ionesco
Author(s)
이선화
Keywords
권력; 이오네스코; 저항; 순응; 탈주; le pouvoir; Ionesco; la révolte; la soumission; l’évasion
Issue Date
201502
Publisher
프랑스문화예술학회
Citation
프랑스문화예술연구, v.51, pp.327 - 365
Abstract
Certains critiques ont reproché à Ionesco de ne pas ê̂tre de son temps, de négliger l’histoire et la société contemporaines pour rechercher ‘l’art pour l’art’. Ionesco a publié à son tour ses écrits à plusieurs reprises pour défendre sa position contre les attaques des critiques. Pourtant ce conflit entre Ionesco et les critiques semble résulter du malentendu sur Ionesco. Parce que le dramaturge n’a cessé d’envisager les problèmes de la société et de l’histoire à la différence du jugement préconçu. En recherchant le pouvoir, archétype général, non pas l’idéologie et le système concrets, il essayait d’éclairer la racine de l’absurdité dans la société. Nous avons donc poursuivi la trajectoire de sa recherche du pouvoir. Nous avons exploré les détenteurs du pouvoir et les différentes réactions des hommes soufferts par eux et les images matériaux que Ionesco a utilisés pour souligner le grotesque du pouvoir. A travers l’analyse, nous avons confirmé les différents visages du pouvoir et de la violence qu’il exerce, de la sphère personnelle à la sphère publique, de la vie mondaine à l’univers religieux. Pourtant l’environnement existentiel que Ionesco a décrit semble correspondre plus exactement à la situation actuelle qu’à celle du milieu de 20ème siècle. Les réalités qu’on trouve partout, à savoir celles que les forts dominent les faibles, les affligent, et les oppressent, ne sont pas d’autres que celles de notre temps et de notre société. Certes, Ionesco n’a pas visé à instruire ou éveiller le public en accusant la tyrannie de l’idéologie et le pouvoir politique donnés. C’est parce qu’il a pensé que le rôle de l’auteur et celui de l’homme politique sont différents. Par contre, il a opté pour le concept abstrait et mythique qu’est le pouvoir, l’a examiné de près à la façon diverse et sous les différents angles. Il en résulte que son œuvre a obtenu l’actualité et la contemporanéité qui font appel toujours au public d’aujourd’hui. Tandis que le théâtre épique et éducatif de Brecht ne contient que une partie du discours du pouvoir, celui de Ionesco n’en essaie pas seulement la poursuite macroscopique, mais aussi celle microscopique en ceci qu’il cerne tous les aspects du pouvoir à partir de sa substance et ses particularités aux réactions concrètes des hommes envers celui.
URI
http://hdl.handle.net/YU.REPOSITORY/33283
ISSN
1229-5574
Appears in Collections:
문과대학 > 불어불문학과 > Articles
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE