프랑스어 학습에서의 한국어 간섭 오류

Title
프랑스어 학습에서의 한국어 간섭 오류
Other Titles
Les erreurs par interférence du coréen dans l'apprentissage du français
Author(s)
김혜란
Keywords
apprentissage du FLE; interférence; transfert; analyse d'erreurs; erreurs par interférence; 외국어-프랑스어 학습; 간섭; 전이; 오류분석; 간섭오류
Issue Date
201411
Publisher
한국프랑스어문교육학회
Citation
프랑스어문교육, no.47, pp.7 - 34
Abstract
L'objet de la présente étude est d'examiner au sein du contexte universitaire les erreurs par interérence du coréen dans l'apprentissage du français. À partir des 882 fautes trouvées dans 468 copies collectées dans le cadre des 27 épreuves écrites, nous avons recensé 202 erreurs par interférence, qui constituent le corpus que nous nous proposons d'analyser. Nous rangeons parmi les erreurs par interférence celles qui ne posent pas de gros problèmes au niveau de l'idenfitication. Les erreurs par interférence sont réparties dans les quatre catégories suivantes. Les erreurs phonogrammiques, d'origine phonétique, sont dues à la différence structurelle entre les systèmes phonologiques du coréen et du français. Les erreurs morphologiques sont rares à cause de la divergence typologique fondamentale des deux langues. Comme erreurs syntaxiques, sont attestés, entre autres : l'omission des déterminants et le déplacement des compléments du nom, pour le syntagme nominal ; des constructions erronées du complément, pour le syntagme verbal ; l'ajout des prépositions et la transposition des adverbes, pour le syntagme prépositionnel. Les erreurs lexicologiques, par substitution, sont celles qui concernent la constitution du paradigme, alors que les erreurs syntaxiques, par omission, ajout ou déplacement, concernent la construction du syntagme. En nous fondant sur ces analyses, nous formulons quelques propositions didactiques qui pourront aider à éviter les fautes par interférence du coréen. À côté des erreurs par calque directe de la langue coréenne, telles que l'omission et la transposition de certaines unités syntaxiques, l'utilisation consciente des connaissances de la langue maternelle se constate dans quelques cas. Dans l'ensemble, il semble que notre population d'enquête reste dans l'étape de la calque. Pourtant, les erreurs par interférence permettent de comprendre certains aspects du parcours d'appropriation qui mettent en œuvre des activités de réflexion et de choix chez l'apprenant.
URI
http://hdl.handle.net/YU.REPOSITORY/30403
ISSN
1226-3400
Appears in Collections:
문과대학 > 불어불문학과 > Articles
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE