임상적 글쓰기에서 무대적 글쓰기로 : 엘렌 식수 Hélène Cixous의 <도라의 초상 Portrait de Dora>을 중심으로

Title
임상적 글쓰기에서 무대적 글쓰기로 : 엘렌 식수 Hélène Cixous의 <도라의 초상 Portrait de Dora>을 중심으로
Other Titles
De l'écriture clinique à l'écriture scénique : Portrait de Dora d'Hélène Cixous
Author(s)
이선화
Keywords
엘렌 식수(Hélène Cixous); 프로이트(Freud); 다시쓰기(réécriture); 도라의 초상(Portrait de Dora); 여성적 글쓰기(l'écriture féminine); 히스테리(hystérie)
Issue Date
201205
Publisher
프랑스학회
Citation
프랑스학연구, no.60, pp.181 - 218
Abstract
Notre étude a pour but d'énvisager le procès de réécriture du texte clinique de Freud au texte scénique de Cixous, et d'éclairer la signification et la structure intérieure du texte de Cixous. Sa réécriture ne vise pas à la satire simple ou la parodie ou l'hommage à Freud, mais au renversement et à la réclamation de sa théorie. Parce que ce qui compte pour elle est tout d'abord le retour de soi féminin. Pour cela, elle déconstruit le texte de Freud et le recompose à sa manière. D'abord, en ce qui concerne le contenu de la fable, tandis que Freud croit que la cause de la maladie de Dora réside dans son désir pour le père, Cixous considère sa maladie comme le syntôme de sensibilité pour la société oppressive et disproportionnée. Et tandis que Freud explique que l'arrêt de traîtement de Dora est dû au transfert de Dora pour lui-même, Cixous fait remarquer qu'il résulte du contre-transfert de Freud pour Dora. Quant aux personnages, dans le texte de Cixous, Dora n'hésite pas à exprimer son intuition sensible et son désir intérieur en tant que sujet autonome. Par contre les personnages masculins ainsi que le Père de Dora, M. K., Freud se liguent pour l'opprimer et la restreindre. Ainsi, on peut dire qu'ils ne représentent pas la figure individuelle ayant chaque personnalité, mais la figure collective portant un masque. Nous pouvons constater son essai du renversement au niveau de la forme du texte. Il s'agit du développement discontinu et fragmentaire de l'action, du va-et-vient vertigineux entre le présent et le passé, la rêve et le réél. Tout cela provoque l'ambiguïté et l'inintelligibilité de la signification qui permettent de perturber le spectateur. Ceci peut être interprété comme la stratégie de Cixous ;elle veut refuser et attaquer la pensée freudienne qui impose l'interprétation unilatérale. Et aussi nous remarquons que Cixous se réfere aux dispositifs scéniques de Brecht : projection de l'image, 'voix-off', jeu de scène latérale, etc. Pourtant ces dispositifs ne visent pas seulement àl'effet educatif brechtien, mais à la transposition scénique de l'écriture féminine. Car l'appel à d'autres moyens scénique à part la parole n'est rien d'autre que la déconstruction de l'hiérarchie entre des éléments scéniques. Dans ce sens, on pourrait dire que l'essai scénique de Cixous est la version scénique de l'écriture féminine.
URI
http://hdl.handle.net/YU.REPOSITORY/28183
ISSN
1226-5128
Appears in Collections:
문과대학 > 불어불문학과 > Articles
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE