프랑스 문화정책에서의 미디어정책의 위치와 역할

Title
프랑스 문화정책에서의 미디어정책의 위치와 역할
Other Titles
Politique des médias dans la politique culturelle en France
Author(s)
주형일
Keywords
문화정책politique culturelle; 미디어정책politique des médias; 문화적 예외exception culturelle; 문화적 민주화démocratisation culturelle; 문화적 다양성diversité culturelle; 신문presse; 영화cinéma; 방송communication audiovisuelle; 디지털numérique; 문화정책politique culturelle; 미디어정책politique des médias; 문화적 예외exception culturelle; 문화적 민주화démocratisation culturelle; 문화적 다양성diversité culturelle; 신문presse; 영화cinéma; 방송communication audiovisuelle; 디지털numérique
Issue Date
201002
Publisher
프랑스학회
Citation
프랑스학연구, no.51, pp.437 - 468
Abstract
La France est reconnue comme état culturel qui a inventé la politique culturelle. Depuis la Troisième République, l'Etat ne cesse de développer ses attributions dans trois domaines de la culture: la conservation du patrimoine national, la protection des arts et la régulation du marché culturel. Dans les années 1930, face à la montée du fascisme, les intellectuels veulent créer un véritable modèle républicain de la culture pour défendre le potentiel artistique et culturel de la France. Ainsi se naît l'idée de “démocatisation culturelle” qui devient une notion essentielle pour les politiques ultérieures de la culture. Le 24 juillet 1959 voit le jour le Ministère chargé des Affaires Culturelles de Marlaux. Avec ce Ministère commence la véritable politique culturelle moderne en France. La naissance du Ministère de la Culture traduit la volonté de l'état pour institutionnaliser la politique culturelle. Après Marlaux qui a travaillé pour la démocratisation culturelle en essayant de multiplier les rencontres entre le peuple et les chefs-d'oeuvre, et Duhamel qui a plaidé, sous le slogan de “développement culturel”, pour la médiation pédagogique entre les oeuvres et le peuple en donnant au mot de culture un sens plus large et anthropologique, Lang porte l'attention à la pluralité des cultures et l'importance des industries culturelles. Avec l'accent mis sur les industries culturelles et les cultures populaires, se voit naître la conception française d'économie mixte culturelle. La France veut préserver et subventionner les secteurs artistiques et culturels pour défendre l'identité nationale. Sur la scène internationale, la France réclame l'exception culturelle et fait l'accepter. Aujourd'hui l'exception culturelle se traduit par la diversité culturelle devenue l'idée-clé de la politique culturelle française. Dans ce contexte, l'importance des médias est grandissante. Les médias sont à la fois économiques et culturels. Ils font partie des industries culturelles mais ils sont aussi considérés comme secteurs privilégiés pour promouvoir la diversité culturelle et préserver l'identité nationale.
URI
http://hdl.handle.net/YU.REPOSITORY/22863
ISSN
1226-5128
Appears in Collections:
문과대학 > 언론정보학과 > Articles
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE